Les produits 'classiques' pour les transgenre homme-vers-femme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les produits 'classiques' pour les transgenre homme-vers-femme

Message par zephylyne le Mar 17 Nov - 19:56

Les produits 'classiques' pour les transgenre homme-vers-femme

(Pour les transgenre femme-vers-homme, le produit principal est la testostérone. Comme nous n'avons pas assez de connaissances à ce sujet, nous la laissons de côté pour l'instant, en attendant que quelqu'un de compétent veuille nous aider à ce sujet.)

- Les estrogènes : Ce sont les hormones femelles, et ce sont surtout eux qui transforment votre corps et votre psychisme. Le principal estrogène est l'estradiol (substance identique à celle que le corps de la femme cisgenre produit naturellement). Le produit le plus sûr du point de vue sanitaire est l'estradiol sous forme de gel transdermal (absorbé à travers la peau), suivi par l'estradiol injectable. Les estrogènes sous forme orale (pilules ou cachets) sont, si possible, à éviter (charge lourde du foie et risques accrus de thrombose veineuse), et le produit à éviter absolument est l'ethinylestradiol (estrogène synthétique très risqué pour la santé, mais malheureusement souvent prescrit par des médecins qui ignorent ses risques).

- Les anti-androgènes : Ils agissent contre les hormones mâles (les androgènes) produites naturellement par votre corps mâle. On en trouve des 'légers' et relativement sûrs d'emploi, comme la finasteride (Proscar®, Propecia®, Fincar®, Finast®) qui atténue les effets de la testostérone. On en trouve aussi des 'costauds' et hautement dangereux pour la santé comme l'acétate de cyprotérone (Androcur®) qui supprime la production de testostérone. Il n'existe hélas pas d'anti-androgène à la fois très efficace et sans danger. Cela dit, un traitement de cheval dans le genre de ce que produit l'Androcur® est rarement indispensable : d'une part, les estrogènes ont eux-mêmes un effet anti-androgéne très efficace, bien que moins rapide, et d'autre part, supprimer entièrement tous les androgènes de votre corps (la trop fameuse 'castration chimique') ne garantit pas du tout une féminisation plus rapide ou plus complète, plutôt au contraire. Par contre, elle garantit des dysfonctionnements du métabolisme et des dépressions assez sérieuses.

- La progestérone : Une autre hormone femelle, également naturellement produite par le corps de la femme cisgenre, et indispensable à un traitement hormonal homme-vers-femme réussi. C'est une bonne idée d'en prendre une fois votre traitement à base d'estrogènes bien stabilisé. Elle rétablit votre libido (qui a tendance à disparaître à cause des anti-androgènes; la progestérone génère d'ailleurs une libido nettement différente de celle générée par la testostérone, on parle souvent d'une libido 'féminine'), agit positivement sur votre moral (idem; la progestérone a un fort effet antidépresseur), et elle complète les effets 'féminisants' des estrogènes (répartition des graisses, adoucissement de la peau, poitrine moins tubulaire). Elle ralentit la croissance des seins (elle a un effet anti-androgénique, mais aussi anti-estrogénique), mais leur donne une forme plus naturelle. Exigez de la progestérone identique à la substance naturelle, et non pas des progestines (imitations synthétiques de la progestérone qui produisent des effets secondaires masculinisants ainsi que des dépressions).

A faire et à ne pas faire

- Ne pas commencer le traitement hormonal si vous n'êtes pas blindé(e) psychologiquement (situation familiale ou professionnelle difficile, dépression, etc). La thérapie hormonale est souvent très éprouvante pour le psychisme, surtout au début (compter une bonne année de yo-yo entre euphorie et grosse déprime).

- Ne jamais commencer le traitement hormonal avant d'être sûr(e) à 100 % d'avoir fait le bon choix.

- Un traitement hormonal commencé ne s'interrompt pas, sous peine de détruire irrémédiablement votre santé (d'où l'importance de savoir ce que l'on fait). Vous prendrez des hormones à vie, ne l'oubliez pas !

- Ne jamais prendre d'anti-androgène seul sans estrogène (risques de dépressions, d'ostéoporose, de dégénérescence cérébrale, et autres problèmes de santé graves, car le corps a besoin d'hormones).

- Laisser aux hormones le temps d'agir : les effets d'une modification dans le traitement sont très lentes. Attendre au moins 1 à 2 mois avant de commencer à tirer des conclusions et à adapter votre traitement. Ne pas hésiter à dire à votre médecin ce que vous vivez et sentez : il n'est pas dans votre corps, et il a besoin de renseignements pour vous traiter au mieux.

- Limiter autant que possible (ou les éliminer) l'alcool, le tabac, le café, le thé, toutes les drogues, les repas lourds et tout ce qui peut donner du fil à retordre à votre foie qui aura déjà beaucoup à faire à métaboliser les médicaments que vous lui faites digérer. Une excellente hygiène de vie (un sommeil suffisant aussi) est primordiale quand vous suivez un traitement hormonal. Une fois de plus : vous prendrez des hormones à vie, votre vie changera donc à tout jamais en commençant votre traitement hormonal !
****
N'hésiter pas a faire des commentaires

<<<<<<<<<<<<<<*>>>>>>>>>>>>>>

<<* L'amour c'était elle ,
elle avait remplacer l'homme ,
travesti j'étais sa plus belle ! *>>
avatar
zephylyne
Admin

Messages : 61
Date d'inscription : 08/11/2015
Age : 67
Localisation : loiret

Voir le profil de l'utilisateur http://lgbt-zephylyne.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum